Refus de la municipalité d'accueillir la caravane OGM. "Démocratie, le gouvernement par le peuple", le maire de Cholet se flatte régulièrement d'être un démocrate et traite facilement de staliniens les propos qui ne lui conviennent pas. Mais il semble que la notion de peuple soit, chez lui, très restrictive. C'est ainsi que les services municipaux ont refusé d'accepter la caravane OGM dont l'objectif était de susciter la recherche d'information et le débat sur les Le choletaiLe maire aime les électeurs, pas les citoyens.

Darcos paye des société privées pour espionner et contrôler les lanceurs d'alerte. A Cholet, on procède de même en cherchant à empêcher l'échange citoyen. Le personnel municipal, dont la marge de manoeuvre citoyenne a été réduite au maximum, sera là pour veiller à ce que la critique ne puisse se faire entendre.

Mais la caravane sera là, samedi 15 novembre, dès 9h30, à proximité du marché, et nous serons là pour échanger.

Alors, venez nombreux. Ce n'est pas demain qu'il faudra se mobiliser mais aujourd' hui, avant que les choses ne soient mises en place. Demain, vous n' aurez plus qu'à manifester et pleurer face aux dégats que les OGM auront occasionnés.

Jean Philippe