La crise économique et les restrictions budgétaires mettent à mal le système de santé Grec. Les personnes les plus vulnérables sont particulièrement touchées, selon une analyse.

Des statistiques de l’Union Européenne montrent que les citoyens Grecs étaient 15% plus susceptibles de ne pas consulter un médecin en 2009 par rapport à 2007, avant le début de la crise.  Dans un article publié dans la revue The Lancet, des médecins Britanniques analysent cette situation et précisent (lire la suite...)