Certe, il s'agit d'un montage, concentrant des moments sur lesquels on sent que, pour la presse, l'important n'est pas le programme, mais la mise en défaut de l'homme et de ses idées.

vu et repris à partir du blog A tort ou à Raison.

  Mais surtout, regardez l'ensemble de la seconde vidéo.