28 octobre 2007

Le silence qui tue.

Entre  3 000 et 40 000 personnes sont mortes , assassinées par le silence des dirigeants français de ces 40 dernières années. Des femmes, des enfants, des hommes, la plupart bergers, dont le seul crime était de vivre au mauvais endroit. Durant plus de 40 ans, précisément depuis 1962, les gouvernements algériens successifs ont demandé à la France de leur communiquer la cartographie des mines antipersonnel posées par l’armée française entre 1956 et 1959. C’est seulement le samedi 20 octobre 2007 que ces plans ont été remis, ce qui... [Lire la suite]
Posté par alterre à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,