Les caisses sont vides. Pourtant, la politique du gouvernement, suite logique et accentuée de la politique menée par les gouvernements de droite précédents, porte ses fruits. Les entreprises du CAC40, malgré des résultats parfois douteux, ont vu le salaire total de leurs dirigeants augmenter de 58% en 2007.

Sarkozy avait raison :

sa politique contribue

à augmenter

le pouvoir d'achat

de certains français.

L'argent qui permet d'attribuer de tels revenus à cette minorité de profiteurs ne vient pas de nulle part. Il est le résultat du travail de chacun, chefs de petite entreprise, ouvriers, agriculteurs, employés, artisans , commerçants.

Ci-dessous, des noms de personnes qui n'hésitent pas à profiter de votre travail, et qui, en plus, sont prêts à vous dire que vous ne travaillez pas assez.

      Nom , entreprise         Salaire 2007      augmentation

1. Pierre Verluca, Vallourec:  18,12 millions (+ 2312 %)

2. Gérard Mestrallet, Suez: 15,54 millions (+ 364 %)

3. Xavier Huillard, Vinci: 13,10 millions (+ 552 %)

4. Henri Proglio, Veolia Environnement: 7,33 millions (+ 207 %)

5. Henri de Castries, Axa: 5,53 millions (+ 22 %)

6. Jean-Bernard Lévy, Vivendi: 5,42 millions (+ 129 %)

7. Daniel Bouton Société générale: 5,24 millions (– 52 %)

8. Jean-Paul Agon, L’Oréal: 5,03 millions (+ 27 %)

9. Martin Bouygues, Bouygues: 4,99 millions (+ 69 %) (hors dividendes)

10. Benoît Potier, Air liquide: 4,37 millions (+ 52 %)