S'il est bien un sujet sur lequel certains élus n'aiment guère s'étendre, c'est celui de l'Ecole Publique.

Lors du dernier Conseil Municipal de Cholet, Gilles Bourdouleix a confirmé que l'Enseignement Public serait banni du nouveau quartier du Val de Moine.

Pourtant, le besoin est évident. La population attendue est de 4000 habitants (plus que Jallais qui vient d'ouvrir une école publique) . On peut donc estimer la population scolaire à environ 50 élèves par tranche d'age. Cela implique une population totale pour l'enseignement primaire supérieure à  400  élèves.

Il est évident que la position du maire , refusant l'installation d'une école publique, est totalement dogmatique.

Mais ce comportement ne se constate pas que chez les élus.

A Jallais, lors des voeux du Maire, l'Ecole Publique a été évoquée, mais toute image pouvant la laisser entrevoir sur les photos présentées , a été bannie. De même, l'article du correspondant d'un journal local mentionne différentes réalisations de la municipalités, sauf l' Ecole publique.

Oubli ?

Les valeurs de la République, Liberté, Egalité, Fraternité,

que l'on pourrait décliner sous d'autres mots :

libre arbitre, respect de la différence, amour du prochain,

seraient-elles à ce point dangereuses?